Les détails à retenir pour choisir le piercing oreille

Vous avez le choix entre différentes sortes de piercing dont le flat, le conch, l’anti-hélix, le rook… Comment choisir le meilleur qui puisse vous convenir ? Voyons-en plus au sujet de cette joaillerie qui nous rend plus beau/belle.

Choisir un piercing oreille en fonction de la zone à percer

Il faut tenir compte de votre morphologie avant de choisir un piercing oreille qui vous convient. Sur un lobe d’oreille, vous pouvez placer jusqu’à trois piercings. Toutefois, certaines personnes ne peuvent en mettre que deux.

Le tragus fait partie des zones aléatoires. Le pierceur peut déconseiller cette zone, car chez certaines personnes, il est peu développé, ce qui accroît le risque de rejet. Le daith est un des cartilages difficiles à percer. Quoi qu’il en soit, il est de rigueur d’écouter le professionnel qui s’occupe de la pose du piercing. En allant sur https://piercing-house.fr/  , on peut retrouver des informations intéressantes sur le piercing.

Choisir son piercing selon le rendu esthétique

Quel résultat attendez-vous en matière d’esthétisme en vous faisant poser un piercing au  niveau de l’oreille ? ? Si vous êtes une personne discrète, vous préférerez certainement le daith, le conch ou encore le rook. Ces piercings se situent dans l’oreille et vous permettent de l’habiller de manière subtile. Ainsi, ils allient la discrétion à la beauté et se portent en toute occasion.

Si par contre, vous aimez les bijoux voyants, préférez le tragus, le flat ou encore l’hélix. Ils se posent sur des zones bien visibles du visage et brillent pour mettre votre joli minois en valeur.

Piercing et habitudes quotidiennes

Avant de réaliser un piercing, vous devez tenir compte de cet élément. Certes, vous devez adapter le piercing à vos contraintes quotidiennes. Pensez par exemple à poser le piercing sur l’oreille opposée à celle sur laquelle vous avez l’habitude de dormir. Notez que cette astuce est valable pour tous les piercings au cartilage. De même, évitez le port de lunettes pour un piercing anti-hélix et hélix. Les personnes qui pratiquent un sport de combat doivent également éviter ces bijoux pour ne pas se heurter à des complications.

Piercing oreille : est-ce douloureux ?

Il faut comprendre que la douleur ressentie dépend du seuil de tolérance de tout un chacun. Elle est différente en fonction de l’endroit percé. Il faut que l’oreille se compose de deux zones que sont :

-          Le lobe fait de chair ;

-          Le reste de l’oreille fait de cartilage.

Le cartilage est fragile. Les piercings qui le traversent font souvent mal. De plus, il risque de se briser et la cicatrisation va prendre beaucoup de temps. Aussi, le rook, le daith et le snug font partie des piercings douloureux. Si vous désirez porter un écarteur, optez pour le piercing du lobe. La chair est plus souple. Cependant, notez que ce piercing est aussi douloureux.

 

 

Copyright 2024. Tous Droits Réservés